l'AOMGMR a un nouveau président!
Jeudi, 30 novembre 2017

Changement de gouvernance pour l’AOMGMR

Mathieu Rouleau élu nouveau président du conseil d’administration

 

 Le 8 novembre dernier, lors de l’assemblée générale annuelle (AGA) des membres de l’Association des organismes municipaux de gestion des matières résiduelles (AOMGMR), ces derniers ont élu monsieur Mathieu Rouleau au poste de président du conseil d’administration de l’association succédant ainsi à M. Louis Charest qui agissait à titre de président depuis 2015. Le conseil d’administration de l’AOMGMR est composé de neuf membres.

 M. Rouleau est le directeur général adjoint de la Régie des matières résiduelles du Lac-Saint-Jean. Il siège sur le conseil d’administration de l’AOMGMR depuis trois ans. Évoluant dans le milieu municipal depuis les débuts de sa carrière, et plus spécifiquement dans les matières résiduelles depuis 2006, M. Rouleau a su se démarquer grâce à ses expériences et son expertise. Impliqué dans diverses organisations dans le domaine municipal et environnemental, voilà qu’il ajoute une nouvelle corde à son arc en acceptant de prendre les rênes de l’AOMGMR. « Je suis extrêmement reconnaissant de la confiance que les membres m’ont témoignée en votant pour moi, souligne le M. Rouleau. C’est avec enthousiasme que j’entends mettre mon expérience de gestionnaire au service des membres de l’association afin de contribuer au développement de l’AOMGMR. »

Avec les années, l’AOMGMR, de par l’expertise technique et de terrain de ses membres, est devenu un interlocuteur incontournable dans le monde de la gestion des matières résiduelles au Québec. Par ailleurs, le nouveau président désire poursuivre dans cette voie et élever l’organisme au rang de référence. « À travers ce nouveau mandat, j’aimerais faire en sorte que l’AOMGMR soit un acteur clé dans la gestion des matières résiduelles au Québec et que l’organisation devienne un interlocuteur de choix auprès des organismes d’influences tels qu’Éco Entreprises Québec (ÉEQ), Recyc-Québec, Réseau Environnement, la Fédération des municipalités du Québec (FQM), l’Union des municipalités du Québec (UMQ)  ainsi que le ministère de l’Environnement (MDDELCC). » Il souhaite également que l’association continue d’être interpellée lors de modification réglementaire en gestion des matières résiduelles et soit consulté préalablement. « La gestion des matières résiduelles est un milieu qui évolue rapidement. Nous faisons face à plusieurs grands défis et nos membres ont l’expertise. Je suis fier de les représenter et je m’efforcerais de favoriser le réseautage entre les membres et le partage de connaissance. Cela nous permettra de faire face ensemble aux enjeux comme celui de la fermeture de la Chine en importation de fibres, de conclure le nouveau président. »

 

À propos de l’AOMGMR

L’AOMGMR regroupe 50 membres du monde municipal en gestion des matières résiduelles. Le but de l’organisme est de fournir une assistance technique aux élus et aux gestionnaires municipaux, par la mise en commun de l’expertise municipale en gestion de matières résiduelles. Les membres de l’association offrent des services de gestion de matières résiduelles à plus de 85 % de la population québécoise et sont répartis à la grandeur de la province. L’AOMGMR accompagne ses municipalités membres avec l’objectif de favoriser une gestion plus efficace et efficiente, tout en respectant la capacité de payer des citoyens.

-30-

 

 

Source :               Association des organismes municipaux de gestion des matières résiduelles

Information :    Sylvain Massicotte, secrétaire général AOMGMR

            Téléphone : 819 698 0373

           Courriel : info@aomgmr.com